Axe de recherche

Intervention de Gilles Picarel à la Journée d'étude Photographie & extériorité à l'Université Paris 8 en 2016

Présentation

Gilles Picarel est à l’initiative d’une recherche explorant les rapports entre la photographie et l’extériorité. Menée avec le Professeur des universités François Soulages dans le cadre du réseau RETiiNA (Recherches Esthétiques & Théorétiques sur les images & imaginaires Nouveaux & Anciens), cette réflexion se développe à l’international avec des artistes, des théoriciens de l’art, des philosophes, historiens de l’art, psychologues, mathématiciens, etc. Chaque rencontre, Colloque et Journée d’étude sur l’extériorité débouche sur des publications.


Axe de recherche

La spécificité de la photographie trouve sa source dans l’extériorité.
Elle se révèle en effet maladroite, voire impuissante, à exprimer quelque chose de la singularité d’une personne, à révéler l’atmosphère d’une ville ou à dépasser les apparences d’un objet. Cet échec corrélatif du médium pourrait être sa chance, car que deviendrait l’objet – ou le sujet photographié – si la photographie était un moyen de s’en saisir et de s’emparer de lui ? Comment penser ce qui est photographié, dans sa différence, si la photographie le ramenait au même, c’est-à-dire à soi et à l’identique ? Qu’adviendrait-il enfin de l’extérieur si ce dernier n’était qu’un prétexte à la réalisation d’une photographie de soi-même ?
Si le médium photographique peut s’avérer efficace à combler un désir de connaissance, s’il est apparemment possible, avec lui, de s’affranchir de la distance qui sépare le photographe du monde ; l’extériorité fait surgir l’infranchissable et ce qui est irrémédiablement insaisissable au cœur de la photographie. Elle introduit un paradoxe dans la relation que le médium entretient avec le dehors, mêlant l’impossible au possible, l’échec à la tentative, etc.


Rencontres sur l’extériorité

Littérature & extériorité, en 2021, (À venir), à l’Université de Brasilia, Brésil, sous la direction de Biagio D’Angelo et Gilles Picarel.

L’extériorité à l’épreuve de l’autre, en 2021, à l’Université Paris 8 sous la direction de Gilles Picarel.

Interprétation & extériorité, en 2019, à l’Université de Malte, à La Valette, sous la direction de François Soulages & Thierry Tremblay.

Image & extériorité, en 2018, à Santiago du Chili, sous la direction de François Soulages & Rodrigo Zuniga.

Art & extériorité, en 2017, à l’Université de Malte, à La Valette, sous la direction de François Soulages, de Richard Spiteri & Thierry Tremblay.

Photographie & extériorité, en 2016, à l’Université Paris 8 sous la direction de François Soulages & Gilles Picarel.


Sept livres ont été publiés dans le cadre de cette recherche

Gilles Picarel (dir.), L’extériorité à l’épreuve de l’autre, Paris, L’Harmattan, coll. Eidos, 2021. (À paraître).

Gilles Picarel, La photographie au risque de l’extériorité. Une épreuve de l’autre, Paris, L’Harmattan, coll. Eidos, 2021.

François Soulages, Thierry Tremblay (codir.), Interprétation & extériorité, Paris, L’Harmattan, coll. Eidos, 2019.

Rodrigo Zúñiga (dir.), La estela de las cosas. Imágenes y Exterioridad, Santiago, Ediciones Departemanto de Artes Visuales, 2019.

François Soulages, Gilles Picarel (codir.), Art & extériorité,Paris, L’Harmattan, coll. Eidos, 2017.

François Soulages, Gilles Picarel (codir.), Photographie & extériorité,Paris, L’Harmattan, coll. Eidos, 2017.

Gilles Picarel, Les frontières de l’extériorité, Paris, L’Harmattan, coll. RETINA.CRÉATION, 2015.