M#sk 2

gilles-picarel-autoportrait-noir-et-blanc-masque

 

Est-ce le propre de l’être humain de se masquer, dans la mesure ou « l’homme serait un animal signé », en tant qu’animal qui produit des signes, et qui utilise des masques – réel ou métaphoriques –, n’apparaissant ainsi jamais à visage découvert, jamais nu ?
François Soulages et Sophie Armache / Colloque Masque & identités