Interprétation et extériorité

Ce livre s’appuie sur un Colloque international dirigé par François Soulages et Thierry Tremblay à l’Université de La Valette à Malte le 5 avril 2019.

L’extériorité au risque des interprétations

Comment atteindre l’extériorité radicale ? Peut-on l’atteindre, eu égard à sa radicalité ?

Tout fonctionne comme si la racine de l’extériorité ne rencontrait jamais celle de l’intériorité. Mais que serait le monde si le monde intérieur et le monde extérieur n’avaient pas de racine commune ? Serions-nous, alors, dans l’irrémédiable séparation ? Dans l’indépassable solitude ? Dans la totale altérité ? Dans l’infinie différence et l’infinie indifférence ?

[…] Mais comment se représenter l’extériorité ? Est-ce possible ?

Face à l’extériorité – à la fois dans sa totalité et dans ses éléments constitutifs – n’a-t-on comme solution que l’interprétation,  » l’inachevable interprétation » ? Mais, alors, quels(s) types(s) d’interprétation ?

Texte écrit par François Soulages


François Soulages, Thierry Tremblay (codir.), Interprétation & extériorité, Paris, L’Harmattan, coll. Eidos, 2019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s