Les frontières de l’extériorité

Première publication du travail Refuge réalisé entre 2011 et 2013 à la Fondation Le Refuge à Montpellier. Cette fondation accompagne des jeunes LGBT+ victimes d’homophobie ou de transphobie et en situation de rupture familiale. Ce livre est le point de départ d’une réflexion sur l’extériorité, l’autre et la photographie. Il interroge le désir photographique, l’écart séparant le photographe de l’autre, et il avance la possibilité d’une photographie comme épreuve du passage, du chemin et de la temporalité de l’expérience photographique de l’autre.

La Collection RETINA.CRÉATION de l’Harmattan, dans laquelle ce livre est publié, s’interroge sur les rapports image/écrit. Carte blanche donné à un artiste dans la limite de 100 pages au format 13,5 x 21,5 cm et à la condition de proposer, non pas un recueil d’images ou d’écrits, encore moins des agrégats d’images et d’écrits, mais des œuvres faites avec des images et des mots. Et ce, dans la logique de RETINA – Recherches Esthétiques & Théorétiques sur les Images Nouvelles & Anciennes.

Commander
Les frontières de l’extériorité. Journal de recherche, 2015, Paris, L’Harmattan, coll. RETINA.CRÉATION, 2015